Education sexuelle de votre adolescent : comment vous y prendre ?

La phase de l’adolescence commence à l’âge de 13 ans. C’est à ce stade que les parents pensent que la situation d’éducation devient un peu plus critique. Ils vont se concentrer dans la discussion un peu plus acidulée vu qu’ils vont parler de sexe à leurs enfants. Pour vous aider à faire face à cette situation inévitable, voici quelques conseils à prendre en compte.

Demander l’aide d’un sexologue

Le fait de consulter un sexologue professionnel à Tournai est recommandé pour bien vous faire accompagner sur la situation à laquelle vous devrez affronter : parler de sexe à votre ados ! Le sexologue pourra vous guider sur les moyens d’introduire la discussion avec votre enfant. Il se peut aussi que le professionnel de santé vous demande à ce que votre ado passe le voir. En famille, vous pouvez aussi profiter d’une consultation chez le sexologue. Ainsi, grâce à ce médiateur, la situation devient un peu moins stressante. L’expert en sexologie peut également conseiller votre ado sur toutes les préventions indispensables afin d’éviter les maladies sexuelles transmissibles. N’hésitez donc pas à recourir à ce professionnel de santé sexuelle pour vous aider à parler de cela à votre adolescent.

Les conseils à suivre !

Une petite démarche vous est proposée pour que la discussion avec votre trésor puisse se faire dans les meilleures conditions. Voici les étapes à respecter :

  • Préparer votre discours : ne vous précipitez pas à venir directement auprès de votre enfant dès que l’âge de l’adolescence commence. Il est très important de faire une petite introspection et de bien préparer tout ce que vous allez lui exposer, sans oublier votre témoignage. Sélectionnez vos mots afin de ne pas le choquer et surtout qu’il peut bien vous écouter et comprendre le message que vous faites passer.
  • Choisir le meilleur moment : il n’y a que les parents qui connaissent à quel moment, il faudrait discuter avec son ado. Comme les crises ne font que se répéter à ce stade, les parents doivent trouver un temps à laquelle son enfant est au calme et surtout dans un enthousiasme pour commencer à discuter. Ainsi, l’ambiance favorable permet aux deux parties de bien s’entendre et de se comprendre au mieux.
  • Parler de façon hygiéniste : ne commencez pas votre discours par la vie sexuelle en générale chez une personne. Abordez le sujet au départ de toutes les maladies sexuelles si l’individu ne se protège pas. Orientez vos mots vers les dangers, les infections et les virus dus aux rapports sexuels non protégés. Vous pouvez aussi toucher quelques points sur la grossesse non désirée, l’avantage de la monogamie, etc. Ce n’est qu’après cela que vous finaliserez vos propos par la sensibilisation de votre adolescent à bien prendre en considération ces informations et de bien faire attention à sa vie sexuelle.

Bref, ne mettez pas de barrière entre vous et votre adolescent, ne lui privez pas d’informations sur la sexualité. Comme le monde et la société a beaucoup changé ces dernières années, votre manière de voir les choses ne devrait plus se baser sur les traditions des siècles antérieures. Cela pourra entraîner vers une mauvaise impasse à votre adolescent !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *