Conditions requises dans la souscription d’un crédit hypothécaire

Nombreux sont ceux qui souhaitent acquérir une maison ou un terrain à bâtir, mais ne disposent pas assez d’argent pour le réaliser. La solution pour y parvenir est de contracter un crédit hypothécaire. Mais qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire et quelles sont les conditions requises dans sa souscription ?

Zoom sur le prêt hypothécaire

Également appelé crédit logement ou prêt hypothécaire, un crédit hypothécaire permet à un particulier de disposer de l’argent nécessaire pour bâtir ou rénover une maison. Cette formule de crédit s’utilise aussi pour en acquérir une ou acheter un terrain à construire. Le principe du prêt hypothécaire est comme suit. Lorsqu’un emprunteur en contracte un, l’établissement bancaire fera hypothéquer son logement. Cela signifie que cette habitation s’utilise comme gage pour le prêt et peut être vendu si l’emprunteur n’est plus en mesure de rembourser. De cette manière, l’organisme prêteur s’assurera de récupérer son argent. Cette formule de crédit s’étend généralement sur une période entre 10 et 30 ans. Avant de s’engager, il est donc judicieux de prendre la peine de se renseigner correctement, puisqu’il n’est pas gratuit d’emprunter de l’argent. En plus des intérêts à payer, le demandeur devra offrir des garanties au prêteur et rembourser le capital à date fixe.

Les étapes pour souscrire un crédit hypothécaire

Après avoir effectué une simulation en utilisant, par exemple, un simulateur de prêt Belgique, le demandeur va enfin décider de souscrire un crédit hypothécaire. Voici quelques démarches à respecter pour y parvenir. L’emprunteur doit prendre rendez-vous auprès de nombreux organismes financiers pour présenter son projet immobilier. Il est évident que chaque établissement lui suggère des propositions. Le demandeur devra alors les comparer pour trouver celle qui répond à ses besoins. S’il souhaite acheter, il conclura avec le vendeur un accord sur le prix du logement ou du terrain avant de signer un compromis. Cependant, avant la validation de ce document, il faut le présenter au notaire pour qu’il donne son avis sur les clauses indiquées. Si la proposition de la banque est satisfaisante, il faut introduire la demande de crédit dans le délai attribué. Puis, le demandeur devra apporter des garanties à l’organisme prêteur. En général, la garantie exigée revient à effectuer une hypothèque sur son futur logement.

Quel montant peut-on emprunter ?

Pour estimer le montant auquel l’emprunteur pourra prétendre, l’établissement financier se basera sur certains paramètres. Parmi ceux-ci, il y a sa capacité de remboursement et ses fonds propres. Il faut savoir qu’il est possible d’emprunter avec ou sans apport personnel. Pour le deuxième cas, le demandeur doit choisir une formule de prêt à 125 % permettant de contracter jusqu’à 125 % de la valeur du bien. L’organisme prêteur considère également l’estimation de la valeur de l’habitation ou du terrain qu’on veut acheter, rénover ou construire. Il observe aussi le taux d’intérêt, la durée du prêt ainsi que les garanties que l’emprunteur peut fournir. Le demandeur doit ensuite discuter avec son banquier la somme souhaitée. Il faut préciser que la mensualité du crédit hypothécaire ne doit pas dépasser le 1/3 des revenus nets du ménage.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *