Les différents types de toiture

Le choix d’un style de toiture est une décision importante à prendre, au cours d’un projet de construction ou de rénovation. Pour ce faire, il faut tenir compte de l’aspect esthétique, des normes d’urbanisme, du type de charpente, du budget et des caractéristiques de l’ouvrage. Les tarifs d’une toiture varient considérablement d’un modèle à l’autre. Le prix moyen à prévoir est, cependant, estimé à 2045 euros. Pour vous aider à choisir un type de toit adapté à vos besoins, ce guide vous informe sur leurs différentes caractéristiques.

La toiture en pente

Parmi les différents types de toiture existant, le modèle en pente fait partie des plus répandus. Elle est notamment adaptée aux zones à forte pluviométrie ou neigeuses. L’évacuation de l’eau s’effectue de manière simple, selon le degré d’inclinaison. Il est, en effet, assez difficile de déterminer la pente minimale à appliquer à un toit, puisqu’elle est fonction de plusieurs paramètres (surface de la maison, nombre de versants, hauteur du pignon et largeur de toit). De même, il faut considérer le cadre environnant. L’ouvrage, est-il bordé par des collines ? Ou est-il plutôt situé dans un cadre ventueux. La nature du matériau à employer permet dans certains cas, de calculer la pente minimale. Une toiture en chaume par exemple, doit être installée sur une pente de 40 % au moins. Pour une tuile plate, une inclinaison d’au moins de 35 degrés est requise. Faire appel à un couvreur professionnel vous permet de déterminer avec précision la valeur nécessaire.

La toiture arrondie

Choisir une toiture arrondie, c’est opter pour une solution écologique. Avec une surface extérieure, moins importante, ce type de toit permet une réduction des pertes thermiques. De plus, grâce à sa forme, l’espace d’occupation des combles aménagés est plus considérable. Les occupants de la maison ne sont pas, en effet, dérangés par une pente. La toiture arrondie est adaptée à tous les types d’ouvrage. Elle peut même s’harmoniser avec les styles de maison les plus atypiques. Ce type de toit est d’ailleurs apprécié pour les architectures originales qu’elle permet de réaliser. La toiture arrondie peut se présenter sous forme d’une sphère maçonnée, d’un dôme, d’une flèche ou d’une courbure. Le seul hic est qu’il est généralement plus coûteux. Cette plus-value s’explique par la complexité de sa mise en œuvre.

La toiture terrasse

Le toit plat, généralement installé sur les logements collectifs, est de plus en plus apprécié par les propriétaires de maisons individuelles. Encore connue sous le terme de toit-terrasse, cette toiture peut être utilisée pour la pose de panneaux photovoltaïques. De la même manière que pour le toit arrondi, elle permet une occupation plus importante. La spécificité de ce style de toit est que sa pose ne nécessite pas l’existence d’une charpente, mais plutôt une armature poreuse. Son coût est calculé en fonction de la complexité du projet. Mais notez que les modèles simples sont plus abordables que les modèles végétalisés.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *