Comment bien sécuriser un escalier ?

Un escalier peut présenter parfois un risque pour ses utilisateurs, notamment par rapport aux enfants. C’est pourquoi il est soumis à de normes de sécurité importantes lors de son installation. Chaque détail compte pour bien élaborer sa conception et rien ne doit pas être effectué au hasard. Entre les dimensions des garde-corps, de la balustrade ou encore de la rampe, chacun de ces éléments ne doit pas être pris à la légère. Afin d’éviter les chutes, mieux vaut rester vigilant et d’appliquer les normes de sécurité en vigueur pour les escaliers.

Sécuriser son escalier par différents moyens pratiques

La sécurisation d’un escalier est capitale pour éviter des accidents pouvant causer la perte d’autonomie. Mais comment peut-on y procéder correctement ? Pour commencer, vous devez demander un devis escalier gratuit et sans engagement auprès d’un professionnel de votre choix. Cet expert peut aussi vous fournir certains conseils pour mieux élaborer votre escalier tout en évitant certains endroits considérés comme particulièrement à risque.

Autrement, les escaliers constituent un équipement dont la sécurisation doit être optimisée. C’est la raison pour laquelle il est impératif de vérifier si l’ensemble de votre installation est sans danger. Voici les principaux paramètres à prévoir pour sécuriser au mieux cet élément.

Installer un bon éclairage pour bien illuminer les passages

Avant d’aller plus loin, vous devez savoir qu’un escalier nécessite d’être bien éclairé. Pour cela, les interrupteurs doivent être faciles d’accès et d’une couleur bien distincte. Afin d’assurer une sécurité optimale, l’installation des sticks lumineux ou des spots est de mise. Ils sont à placer le long de l’escalier ou bien sous les marches afin de baliser le chemin la nuit. Si vous avez le moyen, vous pouvez opter pour un éclairage automatique.

Vérifier sir la rampe est fixée correctement

La rampe ou la main courante est un élément indispensable pour la sécurisation d’un escalier. Elle doit faire l’objet d’une couleur vive et doit être fixée à une distance de 5 à 10 cm du mur à une hauteur de 1 mètre du sol. Afin d’assurer sa qualité, vous devez vérifier sa solidité et l’espacement des barres de la rampe, qui sont essentiels pour la sécurité de votre escalier. Ces éléments serviront d’appui en cas de chute. Si vous disposez d’un garde-corps en haut de l’escalier, il est également impératif de vérifier da solidité.

Des marches bien sécurisées pour une protection optimisée

Afin de garantir la sécurité de votre escalier, la sécurisation des marches est également essentielle. Pour cela, il faut s’assurer que la surface des marches n’est pas glissante. Pour avoir une idée, vous devez remplacer, par exemple, un escalier en bois avec des marches trop endommagées. Comme alternative, vous avez le choix d’utiliser un tapis d’escalier ou tout simplement des bandes autoadhésives.

Installer un monte-escalier pour PMR

Une personne âgée ou à mobilité réduite n’a plus la force d’utiliser l’escalier. C’est la raison pour laquelle il est conseillé d’installer un monte-escalier pour faciliter leur déplacement. Cet appareil est souvent équipé d’un siège sécurisé et garantit le déplacement d’un étage à l’autre. En bref, le monte-escalier est une excellente alternative pour les personnes en début de dépendance ou bien pour celles qui sont dans l’état de dépendance affirmé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *