Changer son système de chauffage : le budget nécessaire

Le budget à prévoir pour le changement d’un système de chauffage dépend considérablement du type de chauffage, du choix de la technologie et de la difficulté d’installation. En effet, divers paramètres s’ajoutent au coût total :

Prix de la dépose de l’ancien équipement

Vous devez savoir que les tâches pour le changement d’un système de chauffage sont plus complexes que celles d’une installation neuve. À noter que cette dernière ne nécessite pas de travaux préalables. Tandis que pour une rénovation, le prix de la dépose des équipements existants s’ajoute au prix des équipements, aux tarifs d’installation et à la mise en fonctionnement de l’appareil. Pour une chaudière, il faut compter une main-d’œuvre en moyenne 150 à 250 euros HT. Pour la dépose des radiateurs à eau, la facture peut aller de 400 à 550 euros HT supplémentaires. Tandis que pour les radiateurs électriques, elle est entre 80 à 120 euros HT supplémentaires.

Prix d’installation selon le système de chauffage

Pour installer un système de chauffage au gaz, il faut prévoir entre 8 000 euros HT et 10 000 euros HT. Ce tarif inclut les équipements et la pose de l’appareil. Par ailleurs, concernant l’installation d’un système de chauffage électrique, entre autres, des radiateurs et un chauffe-eau fonctionnant à l’électricité, on compte entre 4 000 euros HT à 4 900 euros HT. Sur ce budget, les 1 600 euros HT seront destinés à l’achat des fournitures pour mettre en place 7 convecteurs et d’un chauffe-eau de 200 L. Outre cela, pour le chauffage au bois, le budget nécessaire est évalué entre 4 400 euros et 5 300 euros HT tout compris.

Prévoir des coûts supplémentaires

Hormis les prix pour la dépose de l’appareil existant et pour l’achat et l’installation du nouveau système de chauffage que vous pouvez voir sur https://www.chauffagelacroix.be/, vous devez toujours vous préparer aux imprévus. En effet, il faut savoir que plus l’appareil est innovant, plus il est onéreux.

De ce fait, les budgets cités ci-dessus peuvent connaitre une certaine augmentation, dont 600 euros HT supplémentaires pour l’installation d’une chaudière à condensation. Il faut compter un budget de 1 500 à 1 800 euros HT supplémentaires pour la mise en place du dispositif de régulation. Ceci pour le chauffage central à eau chaude. À part cela, préparez 3 300 euros HT pour une chaudière à bûches de bois.

Zoom sur les aides fiscales pour le système de chauffage

Effectivement, il est envisageable de ne pas payer en totalité les frais en obtenant un financement lorsqu’on veut changer le système de chauffage. Il se peut également que le prix des équipements soit réduit. Pour ce faire, il faut penser à vérifier vos droits au niveau des organismes comme celles des aides à la rénovation énergétique. À noter qu’au sein de ces aides, de nombreuses solutions de chauffage sont éligibles. Vous pouvez, par exemple, choisir une aide fiscale comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Avec celle-ci le prix de l’équipement est réduit de 30%. À noter qu’elle peut se cumuler avec d’autres subventions.

Par ailleurs, si vous n’avez pas de budget suffisant pour le remplacement de votre système de chauffage, il est envisageable de demander un financement auprès de la banque. Si en plus d’être éligible vous bénéficiez en même temps de cette aide fiscale, une banque partenaire de ce programme peut vous fournir un éco-prêt à taux zéro. Ce genre de financement peut vous octroyer jusqu’à 30 000 euros.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *