Bénéficier du statut d’un sportif professionnel en Andorre

Les possibilités de résider en Andorre dépendent de plusieurs critères spécifiques. Selon votre statut, vous aurez le privilège de bénéficier d’une résidence fiscale dans le pays. Voici les informations à savoir pour s’expatrier et résider en Andorre si vous êtes, par exemple, un sportif professionnel.

Les éléments à prendre en compte avant de vous installer en Andorre

Avant de trouver votre résidence principale en Andorre, il est impératif de considérer certaines conditions. Celles-ci sont préalablement définies par les autorités de la Principauté à l’égard des résidents sans travail, des célébrités connues ainsi que des athlètes internationaux de haut niveau. En bref, le statut particulier pour l’expatriation sportif résidant en Andorre est, entre autres, déterminée par des réglementations particulières qui sont claires et précises. Ce statut a été surtout mis en place à l’attention des personnes jouissant d’une influence internationale. Il concerne aussi celles qui sont reconnues pour leur réussite dans leur discipline.

Parmi les possibilités de résider en Andorre et d’obtenir une résidence fiscale dans le pays, c’est donc avoir un statut de sportif international de haut niveau. Celui-ci est en position de demander à obtenir un statut de résident passif de catégorie C. Les athlètes professionnels font partie de cette catégorie parce qu’ils n’interviennent pas professionnellement parlant et concrètement sur le marché andorran.

Les diverses conditions pour obtenir du statut de sportif expatrié et résident fiscal en Andorre

Les sportifs professionnels souhaitant obtenir un statut de résident andorran sont contraints de répondre à certains paramètres. D’abord, ils doivent bénéficier de l’autorisation de résidence passive de catégorie C pour des raisons de mérite. Sinon, en tant que compétiteurs, ils doivent être reconnus pour leurs performances. Aussi, ces athlètes professionnels sont contraints de procéder au dépôt de la somme de 50 000 € auprès de l’Institut National des Finances Andorran. En plus de cela, un montant de 10 000 € supplémentaire est à verser par personne à charge (membres de la famille). À noter que ces sommes sont restituées en cas de non renouvellement du statut d’expatrié en Andorre.

Lors de la demande, il est également impératif de présenter un casier judiciaire vierge. Il faut aussi s’engager à vivre au moins 90 jours par an en Andorre. La justification de la location ou de l’acquisition d’une résidence dans ce pays est de mise. D’ailleurs, la souscription d’une assurance santé, retraite, invalidité valable en Andorre, voire partout dans le monde. La visite médicale à l’immigration doit être également valide. Si vous avez des doutes concernant les démarches à suivre, il vaut mieux confier cette procédure à des professionnels qualifiés. Ces derniers se chargent de chaque étape afin d’obtenir le statut de sportif professionnel.

Concernant les informations complémentaires à ne pas oublier, vous devez savoir qu’après l’acquisition de votre statut sportif professionnel, vous profiterez de conditions de vie d’exceptions. En fait, vous vivrez dans un milieu où il fait bon vivre avec des infrastructures modernes placées dans des environnements d’une beauté incomparable. En bref, l’expatriation en Andorre compte séduire davantage les athlètes de haut niveau.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *