Astuces pour trouver un financement pour ses projets

Nombreux sont ceux qui sont à la recherche des moyens financiers pour réaliser leur projet. Dans la plupart des cas, les gens ont l’habitude de demander leur prêt auprès des établissements bancaires. Cependant, il existe d’autres moyens financiers pour ses projets sans passer par les banques.

La collecte de fonds et les aides publiques

La collecte de fonds auprès de son entourage est souvent la première idée lorsqu’on est en quête de financement. Ces fonds recueillis auprès des membres de sa famille ou de ses amis sont généralement appelés argent de cœur ou capital de proximité. Ils permettent à l’emprunteur de bénéficier de réductions d’impôt ou d’exonération. En effet, le bénéficiaire d’un don familial peut recevoir jusqu’à plus de 31 000 €. Toutefois, ce don doit souvent faire l’objet d’une déclaration de don, d’un acte notarié ou encore d’un acte sous seing privé. De plus, le bénéficiaire doit en prévenir son centre des Finances publiques qui s’effectue dans un délai d’un mois. On peut également recourir aux aides publiques pour financer ses projets. À noter qu’il existe une multitude d’aides publiques pour créer ou développer son entreprise, par exemple. Ces aides peuvent provenir de l’État, des régions ou des communes. Elles peuvent être des subventions directes, des avances remboursables ou des préfinancements.

Les prêts d’honneur et le microcrédit

Pour trouver un financement concernant une création ou reprise d’entreprise, on peut tourner vers un prêt d’honneur. Ce dernier est un prêt à taux zéro et sans garantie ni caution personnelle. Son montant peut aller jusqu’à 90 000 € pour financer les projets innovants. Pour en savoir plus, il vaut mieux visiter ce site. À noter que cette formule de crédit est proposée par de nombreux réseaux d’accompagnement tels que l’Initiative France, le Réseau Entreprendre ou l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie). Elle est obtenue après une sélection et un passage devant un jury de professionnels. Ces prêts d’honneurs peuvent procurer un gain de crédibilité à un projet et simplifier l’obtention de financements auprès des banques. Mis à part cela, on peut recourir à un microcrédit pour financer ses projets. Cet organisme financier est créé spécifiquement pour des particuliers qui ont du mal à accéder aux financements bancaires.

Le financement participatif et les business angels

Le financement participatif ou crowdfunding est également un moyen financier pour réaliser son projet. Il permet de recueillir des fonds auprès d’un large public pour soutenir un projet créatif ou entrepreneurial. Il se déroule généralement sur Internet et prend trois formes distinctes. Il y a le prêt, la souscription de titres de capital et le don. Si l’emprunteur recourt à une plateforme de crowdfunding par prêt ou par souscription de titres financiers, celle-ci est contrainte d’être justifiée d’un statut réglementé. Mis à part cela, si l’entreprise de l’emprunteur dispose d’un fort potentiel de croissance, cela attire les business angels ou investisseurs providentiels. Ces derniers sont constitués d’entrepreneurs ou d’anciens cadres supérieurs souhaitant investir leur patrimoine dans des entreprises innovantes. En plus d’apporter des conseils, ils sont susceptibles d’octroyer une somme pouvant atteindre jusqu’à 700 000 €.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *